Les biens immobiliers français peuvent être taxés lorsqu'ils sont transférés ou vendu ou sans contrepartie valable (Don, héritage). Dans ces cas, la taxe prend généralement la forme d'un droit d'enregistrement.   Les immobiliers français peuvent également être taxés par le fait de leur propriété. Dans ce cas, ils sont passibles d'une taxe annuelle sur leur valeur totale, sous forme d'impôt sur la fortune, taxe spécifique de 3% sur la propriété et la taxe de séjour. Le vendeur de l'immobilier peut également être passible de l'impôt sur les gains en capital sur les gains découlant de l'aliénation du bien. Il faut dire que quel que soit le taxe sur l’immobilier en France la somme restera toujours considérable, mais heureusement il y a la défiscalisation mais le taux de la réduction dépend de la localisation,  de type de bien, la défiscalisation concernée et beaucoup d’autres :

Quand et où investir en France ?

La majorité des acheteurs sont attirés par l’achat ehpad ou autres vers Paris et le sud de la France. En effet, huit personnes sur dix investissant dans l'immobilier en France achètent des biens dans six grandes régions: île-de-France, Midi-Pyrénées, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Aquitaine, Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon. Ces six régions – sur les 22 du pays – représentaient 78% des investissements locatifs privés au premier semestre de 2015. Il s'agit d'un phénomène croissant: la part de ces six régions était de 73% en 2010. Menant la course de loin, la région de l'île-de-France détient 20,5% de l'investissement locatif privé du pays, contre 16,4% en 2010.   Les six principales régions françaises les investisseurs locatifs achètent la propriété dans: carte de base de wikipedia/baquets;  modifié par anissa Bauzille.

Qui peut investir ?

L'étude constate que la majorité des investisseurs privés sont des couples mariés (59%) de plus de 40 (72%, l'âge moyen étant de 46 ans) avec un revenu locatif moyen de 67 500 euros. Cependant, les revenus moyens varient d'une région à l'autre avec les revenus les plus élevés pour les investisseurs locatifs privés trouvés dans les régions de l'île-de-France (74 390 euros) et Rhône-Alpes (73 600 euros). 

Quel type d’investissement immobilier à investir ?

La surface moyenne du mètre carré acquise par les investisseurs locatifs est 41m2, ce qui correspond généralement à un appartement de 2 chambres. En effet, les dernières années a vu les investisseurs se concentrant sur les petites propriétés, principalement des studios ou 2-lits. Cette tendance a continué dans le premier semestre de 2015 avec ces types de propriété comprenant 59% des immobiliers achetés par des investisseurs privés. Ils favorisent aussi typiquement les appartements (90%) sur les maisons (10%) et 53% des investisseurs choisissent d'acheter la propriété dans une grande ville plutôt que dans de plus petites villes et villes ou dans la campagne.

L'immobilier reste un investissement favorisé: quand on lui a demandé «préféreriez-vous investir dans l'immobilier, l'assurance-vie, l'épargne sûre ou le marché boursier», 57% des répondants ont choisi l'immobilier comme premier choix.

Quels sont les intérêts de l’investissement en France ?

La perspective de payer moins d'impôt est la principale raison de l'investissement dans la propriété-en particulier dans le nouveau secteur de construction-avec 54% des 3 000 crédits foncier clients ont demandé de mentionner les lois fiscales avantageuses en place comme principal motivateur à investir dans l'immobilier. 44% des répondants ont été motivés par la perspective d'un revenu supplémentaire pendant la retraite et 41% ont investi pour bâtir la richesse.

 

John

h$=5Vi5V

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot kzxg ?

Fil RSS des commentaires de cet article