Entretien approprié d’un système de chaudière

Entretien approprié d’un système de chaudière

16 de mai de 2022 0 Par Bruno

Cet article explique l’importance d’élaborer un programme d’entretien chaudière gaz paris  pour les systèmes de chaudières et les différentes parties des systèmes qui doivent être incluses dans le plan d’entretien.

La dépendance de la fabrication industrielle vis-à-vis de systèmes de chaudières bien entretenus est essentielle. De toute évidence, les systèmes de chaudières répondent aux besoins de chauffage.

Cependant, il existe également des activités de fabrication qui dépendent de ce que la chaudière produit – de la vapeur et de la chaleur – pour une production sûre, comme dans les industries pharmaceutiques et agro-alimentaires.

En cas de problème avec la chaudière, la production s’arrête et le processus tombe en panne. Pour éviter une panne du système de chaudière et pour que la chaudière fonctionne avec tous les paramètres, les entreprises doivent planifier des activités de maintenance pour maintenir la chaudière à un niveau optimal.

La planification à l’avance de l’entretien du système de la chaudière tient compte du temps nécessaire à la chaudière pour se refroidir afin de pouvoir démarrer les activités d’entretien.

De même, après avoir terminé l’entretien, la chaudière met du temps à se réchauffer et à produire à nouveau de la vapeur.

En raison de cet engagement de temps, les activités de maintenance ne sont pas exécutées fréquemment, ce qui les rend encore plus importantes.

Il est préférable d’avoir un entretien de la chaudière à intervalles réguliers pour éviter les pannes soudaines.

Entretien régulier du système de chaudière

L’avancement des composants d’instrumentation et de contrôle des systèmes de chaudières a permis de prendre des mesures plus précises et plus complexes. Plus les mesures sont détaillées, plus les opérateurs de maintenance sont productifs.

Certaines solutions utilisées dans les mesures de maintenance du système de chaudière comprennent :

  • Mesures de niveau de fût
  • Systèmes de contrôle de la combustion
  • Mesures de débit de vapeur
  • Analyse des gaz d’échappement

Mesures de niveau de tambour

Le tambour est la section fondamentale de la chaudière (voir plus) où se produit la conversion de l’eau en vapeur. Les mesures de tambour incluent la mesure des niveaux corrects de vapeur et d’eau.  .

La mesure de niveau est essentielle car les performances et la longévité du tambour sont affectées par la partie inégale des niveaux de vapeur et d’eau.

Si le niveau d’eau est trop bas, la chaleur (température élevée) endommage la structure interne de la chaudière.

Si le niveau d’eau est supérieur à la plage normale, l’excès d’eau s’écoule à travers la sortie, endommageant à nouveau les pièces respectives.

Les méthodes courantes de mesure comprennent l’utilisation d’un transmetteur de pression différentielle. Certains fabricants utilisent également la technologie radar à ondes guidées pour de meilleures performances.

 

Système de contrôle de la combustion

Au cours d’une journée de routine, il y a des moments où la demande de vapeur est plus ou moins élevée. Ces exigences de charge changeantes affectent la capacité de combustion du combustible d’une chaudière. Le carburant ne brûle pas complètement et se gaspille inutilement. Pour éviter une mauvaise combustion du carburant, des mécanismes de contrôle sont appliqués.

Ils aident la chaudière à brûler le combustible de manière optimisée, en tenant compte des exigences de charge variables tout au long du fonctionnement de la chaudière.

Il existe deux méthodes de mise en œuvre d’un système de contrôle de la combustion :

le positionnement en un seul point et le positionnement en parallèle.

Le positionnement à point unique, également appelé méthode de commande par arbre intermédiaire, comprend une liaison mécanique pour contrôler la soupape de commande de carburant et le registre de débit d’air vers le brûleur.

Le positionnement parallèle utilise un contrôleur de pression principal pour contrôler la soupape de commande de carburant et le registre de débit d’air.

Mesures de débit de vapeur

Pendant les opérations normales de l’usine, il peut y avoir de nombreux niveaux d’exigences imposées au système de chaudière.

La rétroaction de ces pics et creux doit être transmise avec précision au système de la chaudière, permettant des ajustements dans différentes opérations de la chaudière telles que le contrôle de la combustion en fonction d’autres exigences pour assurer un fonctionnement et une efficacité sûrs.

Il existe trois types de débitmètres couramment utilisés dans les chaudières : les débitmètres à pression différentielle, les débitmètres vortex et les débitmètres Coriolis.

La pression différentielle mesure le changement de pression lorsque la vapeur s’écoule à travers un élément de section transversale tel qu’une buse.

Les débitmètres à vortex mesurent les fréquences créées par le vortex lorsqu’il indique le débit de la vapeur.

Les débitmètres Coriolis mesurent la torsion des tubes placés sur le trajet de la vapeur. La torsion indique le débit de la vapeur.

Analyse des gaz d’échappement

Les gaz d’échappement de la chaudière sont une source adéquate de rétroaction pour les performances de la chaudière.

En examinant les gaz d’échappement et en étudiant leur contenu, nous comprenons ce qui se passe dans la chaudière.

Cela nous permet également de contrôler les émissions – l’une des nombreuses exigences de conformité des organismes de réglementation dans toutes les régions du monde.

Certains gaz courants analysés dans les gaz d’échappement comprennent le dioxyde de carbone, le monoxyde de carbone et l’oxyde d’azote.

En surveillant en permanence ces gaz, nous pouvons ajuster de manière optimale la combustion du carburant afin que les émissions de ces gaz soient au niveau minimum.

En plus des facteurs environnementaux, une mauvaise qualité des gaz d’échappement a également un impact sur la santé de la chaudière.

Avantages de l’entretien du système de chaudière

Prendre un temps d’arrêt pour l’entretien du système de chaudière n’est pas toujours un choix facile, car cela prend du temps sur la production.

Cependant, l’entretien de chaudières est un travail essentiel comme toutes les autres activités de production, et ne peut être négligé. Regardons quelques-uns des avantages d’un bon entretien.

Durée de vie accrue

Le maintien de la chaudière en conditions de travail augmente la durée de vie de la chaudière car il détecte et élimine l’usure des pièces.

Si une pièce est défectueuse, son remplacement évite d’endommager d’autres pièces qui fonctionnent encore correctement.

Coûts énergétiques réduits

Chaque fois qu’il y a un problème avec un système ou un composant, la sortie se dégrade en termes de qualité et de capacité.

Cela signifie que plus d’énergie est entrée alors que la sortie est à la traîne. L’entretien garde les choses équilibrées et sous contrôle.

Toute pièce ou système qui a subi une maintenance contribue à un meilleur rendement, en évitant le gaspillage et la perte.

Émissions réduites

Tout défaut dans le système de chaudière entraîne une réduction de la production et une augmentation des émissions, dont certaines sont des gaz dangereux pour l’environnement et l’homme. Ces émissions sont un indicateur que le carburant n’est pas entièrement converti en la production souhaitée. De plus, l’Environmental Protection Agence oblige les unités industrielles à maintenir leurs émissions dans une limite fixée pour éviter de nuire à l’environnement. Négliger ces unités réglées entraîne des amendes et des périodes d’arrêt encore plus longues pendant que le système de chaudière est mis au code.

Sécurité assurée

Une chaudière peut être mortelle si elle n’est pas correctement manipulée car elle contient et produit de la vapeur et cette vapeur est sous une pression immense. La vapeur sous pression est capable d’exploser. Un entretien correct de la chaudière permet de la maintenir dans un état sûr. Toute fuite, blocage de la tuyauterie ou de la structure physique, ou dysfonctionnement de composants ou de systèmes peut être évité en entretenant régulièrement la chaudière.